AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


.
 

Partagez | 
 

 Love makes you blind (PV Ruth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Love makes you blind (PV Ruth)   Ven 24 Fév - 9:20


Love makes you blind
Ruth et Cesare


Ce soir j’ai prévu un petit restaurant en amoureux avec Ruth. Je voulais l’éloigner de chez moi et profiter pleinement de notre tête à tête. Avec ce qu’on vit chaque jour j’ai besoin de souffler. Il ne faut pas oublier qu’elle et moi sommes dans des camps opposés et je lui fais traverser des choses que je regrette. Elle connait des faces sombres de moi que j’aurais aimé lui faire oublier. De plus je lui fais subir la présence d’Ezio lorsqu’elle vient chez nous. Je ne sais pas pourquoi elle a du mal avec lui. C’est mon frère et je l’aime. Il est vrai qu’il a un caractère particulier mais bon. Enfin toujours est-il que j’ai décidé de lui faire plaisir et donc de l’emmener loin de notre petit traintrain quotidien.

Mais je voudrais ajouter quelque chose qui doit rester secret ; parfois j’ai du mal à trouver des idées pour la rendre heureuse, le fait qu’elle ne puisse pas réellement voir les choses me chagrine. Mais j’aime lorsque de temps en temps je la laisse voir à travers mes yeux, elle voit le monde tel que je le vois et cela donne une notion d’intimité unique en son genre.

Pour cette soirée spéciale j’ai eu envie de changer un peu les choses. J’ai voulu tester ce qu’elle vit au quotidien. Ce n’est pas de la curiosité malsaine, non, je veux juste mieux comprendre la femme qu’un jour j’épouserai. Et pour cela j’ai opté pour un restaurant qui sert les menus dans le noir complet. J’appréhende un peu sa réaction mais je me dis que cela pourrait être une bonne expérience et que cela pourrait, peut-être, encore plus nous rapprocher. Cela n’a pas été évident de trouver un restaurant qui soit dans le noir complet mais j’en ai trouvé un qui fait des soirées à thème et ce soir c’est la soirée dégustation dans le noir. J’ai réservé depuis trois semaines dans cet endroit pour être sûr d’avoir de la place pour deux.

Et je dois bien avouer que cela me permettra d’arriver prochainement à mon but final, une demande en mariage unique et magique pour cette femme si chère à mon cœur. Je souhaiterais que nous n’ayons plus aucun secret l’un pour l’autre, plus aucune zone sombre entre nous. Même si je sais que cela est impossible puisqu’elle fait partie des X Mens et moi du Vilain Squad. Nous aurons toujours des secrets à ce sujet.

C’est l’heure de me préparer. Je ne sais pas quoi mettre. Je ne veux pas opter pour un costume. Au final je prends un jean et une chemise noire. J’enfile par-dessus ma veste en cuir et choppe au passage mon casque intégral. Je crie que je sors pour que Marcia et Ezio soient au courant que je ne suis plus là. Et là je retrouve ma petite bécane. Une virée en moto pour aller chercher ma dulcinée.

Je ne roule pas bien longtemps, on s’est donné rendez-vous pas très loin de chez elle. Je n’avais pas vraiment envie d’aller la chercher dans l’institut, très peu pour moi. Et puis je ne sais même pas s’ils sont au courant qu’elle est avec moi, cela m’étonnerait grandement. Arrivé à notre point de rendez-vous je retire mon casque et reste sur la moto pour l’attendre. J’ai quelques minutes d’avance. J’ai hâte de la voir arriver, elle est si belle, si sensuelle… J’en profite pour préparer le second casque.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
X-men
avatar
Avatar : phoebe tonkin
Copyright : hepburns (vava)
Messages : 30
Date d'inscription : 19/04/2016
MessageSujet: Re: Love makes you blind (PV Ruth)   Sam 25 Fév - 23:50

love makes you blind.
cesare & ruth

Il n’y avait rien qui me faisait tenir en place.  J’étais en cours, à écouter un documentaire sur les langues mortes, mais mon esprit divaguait. Ce soir, j’avais rendez-vous avec Cesare, pour une soirée en amoureux. Il me réservait une surprise, mais je ne savais pas ce qu’il avait préparé. Peu importe, ce qui importait vraiment, c’était que je suis près de lui. Pas une seule de nos rencontres avais manqué de magie et sa présence était réellement ce qui me rendait le plus comblée. Pour une femme aveugle, croyez-moi quand je vous dis que je n’aurais jamais rêvé de trouver l’amour de ma vie. Mais ce handicap, il ne le voyait pas. S’il ne m’avait pas quitté jusqu’à maintenant, si le fait d’appartenir à deux camps opposés ne nous avait pas encore éloignés, c’est qu’il est mon âme sœur.

« Ruth, la terre appelle Ruth! » me murmura ma voisine de table. Ah Danielle! Elle couvrait toujours mes arrières, cette chère Moonstar. Comme meilleure amie, on ne pouvait demander mieux. « Oui, je suis juste sur mon petit nuage. » Ça, et le cours ne me paraissait pas du tout intéressant. « Oulala! Et qui donc est la cause de ton inattention ? » Je ne lui avais pas présenté Cesare, ni même Marcia. Je crois, en fait, que je n’avais même pas prononcé leurs noms. Je parlais vaguement d’amie d’enfance et d’un gars que j’ai rencontré après que j’ai décidé de déménager hors de l’Institut. « Tu sais, le gars dont je t’ai parlé. » Je l’entendis rigoler faiblement. « Ah oui, monsieur mystère ! » Je hochais de la tête, un sourire niais collé sur le visage. J’allais lui dire que je sortirais tout de suite après le cours lorsque j’entendis notre prof s’exclamer que le cours était terminé. Suivant le bruit des autres étudiants, je fis mon chemin jusqu’au couloir. Je perçus la voix de mon amie qui me souhaitait une bonne soirée et après lui avoir souhaité la même chose, je marchais jusqu’au hall d’entrée. Là, j’appelais tout d’abord un taxi et fit ensuite un autre appel, cette fois à Cesare, question qu’il sache que j’avais terminé mes cours. J’attendis quelques minutes, statique, à la fois nerveuse et excitée. Certains jeunes élèves passèrent près de moi et me demandèrent si j’allais bien. Je les rassurais ; il n’y avait rien de grave. Ce n’était que moi et mon éternelle âme d’enfant.

Après quelques minutes, je me dirigeais vers les barrières à l’extérieur. J’entendis alors les klaxons du chauffeur de taxi. Il était visiblement mécontent de m’avoir attendu. Cependant, lorsqu’il remarqua ma canne, il s’excusa automatiquement. Je lui fis comprendre qu’il n’y avait pas de problème, que j’y étais habituée. Il m’ouvrit la porte et attendit que je prenne place avant de la fermer et de s’installer du côté conducteur. Il me questionna par la suite sur ma destination et je lui donnais l’adresse de mon petit appartement.

N’étant pas trop éloigné de l’Institut, il suffit d’une trentaine de minutes avant que le taxi ne s’arrête complètement. Je me mis alors à chercher les pensées de Cesare, et tout de suite, je ressentis sa présence. Le chauffeur, toujours en gentlemen, m’ouvrit la porte. Je lui donnais l’argent qu’il me demanda, et en le remerciant, je lui souhaitais une bonne journée. Me laissant ensuite guidée par mes autres sens, je marchais jusqu’à l’amour de ma vie. Une fois devant lui, je ne pus résister et l’embrassa. Ce n’était pas nécessairement dans ma nature que de me lancer si subitement, mais aujourd’hui, je me sentais terriblement romantique. « Mon amour, tu m’as manqué ! Comment vas-tu ? »

Made by Neon Demon

_________________
❝ This family will be the end of me. ❞
I’ve become more in touch with my emotions, yet I sometimes lose control and fall into a rage so dangerous I could destroy everything in front of me. Am I becoming a monster myself? A …. Luciani?  × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Love makes you blind (PV Ruth)   Lun 27 Fév - 9:43


Love makes you blind
Ruth et Cesare


Je la vois descendre au loin de son taxi et se rapprocher de moi. Elle est magnifique comme à chaque fois. Je suis admiratif de tout ce qu'elle fait. Ruth a toujours su se débrouiller seule et j'en suis fier. J'essaie de lui dire à chaque fois que je passe du temps avec elle mais bien trop souvent à mon goût elle ne me croit pas. Elle arrive au final devant moi et je ne peux m'empêcher de sourire. Après son tendre baiser je me sens encore mieux. C'est fou, je me rends compte qu'à chaque fois que je suis avec elle un vide se rempli. Je ne pensais pas qu'un jour quelqu'un me ferait un aussi grand bien. Je n'arrive même pas à l'expliquer. J'ai ma petite famille et je suis heureux, mais lorsqu'elle est là je n'ai besoin de rien d'autre.

Tu m'as également manqué, mais nous allons vite rattraper cela. On commence par un petit tour en moto jusqu'au restaurant. Tiens ton casque.

Je lui tends et attends qu'elle le mette. Je lui attache et la laisse monter sur la moto. Heureusement qu'elle a un don pour l'aider à mieux vivre son absence de vue. Une fois qu'elle se tient à moi je fais rugir le moteur et nous partons en balade. Le restaurant n'est pas trop loin mais nous sommes en avance donc je fais un tour en moto un peu plus long. J'aime cette sensation. Ruth se tient tout contre moi pour ne pas tomber, c'est fort agréable. Il n'y a rien de moto:la vitesse et la femme de ma vie.

Je fini par me garer devant le restaurant. Une fois que Ruth est descendue de la moto je l'aide à retirer son casque et le prend. Il faut maintenant que je lui dise où je l'ai emmené pour qu'elle comprenne.

Ma chérie, on va entrer dans un restaurant qui sert ce soir totalement dans le noir. Je voulais essayer de comprendre un peu mieux ce que tu vis. Ce n'est pas la curiosité mal placée, j'ai juste envie de mieux découvrir ce que tu traverses. Je veux tout savoir de toi...

J'espère qu'elle ne va pas mal le prendre. Je fini par la prendre par la taille pour la faire avancer jusqu'à l'entrée. Une jeune femme nous ouvre la porte et je lui dit que j'ai réservé au nom de Luciani pour deux personnes. Elle nous explique alors comment cela va se passer. Elle nous dit comment faire pour avancer c'est à dire une main sur l'épaule de la personne devant nous. Nous marchons lentement, très lentement, mais seulement par ma faute car j'ai du mal à me débrouiller. Finalement nous arrivons à notre table et là encore la serveuse nous explique qu'il n'y a pas de choix de menu. Ils nous apporteront des plats au fur et à mesure et nous devrons deviner ce que nous avons mangé. Cela promet d'être très intéressant. L'apéritif arrive. Je cherche le verre et manque de le faire tomber. Quel maladroit je suis. Au final je l'attrape et bois une gorgée. Je dirais que c'est du champagne car c'est pétillant mais je n'en suis pas sûr du tout.

Tu en penses quoi mon amour ? J'aime beaucoup le principe de cette soirée. Mais c'est dur de deviner ce qu'on boit ; je dirais que c'est du champagne.

Je cherche la main de Ruth sur la table, je cherche sa chaleur pour me repérer mais j'ai peur de renverser quelque chose.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
X-men
avatar
Avatar : phoebe tonkin
Copyright : hepburns (vava)
Messages : 30
Date d'inscription : 19/04/2016
MessageSujet: Re: Love makes you blind (PV Ruth)   Ven 3 Mar - 22:50

love makes you blind.
cesare & ruth

Que d’avoir une relation avec Cesare, c’était de vivre une double-vie. D’un côté, je me ne sentais jamais aussi vivante que lorsque je me trouvais en sa présence. Il ne me voyait pas comme une aveugle, mais comme une personne, tout simplement. Néanmoins, d’un autre côté, il y avait en lui une noirceur que je ne pouvais malheureusement pas faire disparaître. Quand il s’emportait, je ne pouvais rien faire d’autre que de me tenir là, silencieuse, à attendre qu’il se calme. Il n’y avait pas pire moment de faiblesse. Tu m'as également manqué, mais nous allons vite rattraper cela. On commence par un petit tour en moto jusqu'au restaurant. Tiens ton casque. Je tâtonnais l’air et trouva facilement le casque, je me mis automatiquement sur ma tête. En temps normal, j’aurais trouvé une excuse pour y aller à pieds ou en voiture, mais ce n’était qu’avec Cesare que j’osais prendre des décisions à la hâte. Ma spontanéité ne faisait surface qu’en étant près de lui. Ainsi, je le laissais m’attacher le casque et pris place juste derrière lui. Tout le long du trajet, je m’accrochais solidement à Cesare, en partie parce que j’étais tout de même craintive de tomber, et de l’autre, pour profiter des petits gestes qui me rendent heureuse.

Après un petit moment, on s’arrêta complètement. Je compris qu’on était arrivé au restaurant. Mais où est-ce qu’il m’amenait ? Pas que cela m’inquiète, mais vu qu’il ne me l’avait pas dévoilé, je sentais en moins une once de curiosité. J’eus droit à l’explication qu’il m’aida à descendre de la moto. Il m’annonça donc qu’on mangerait à un restaurant dit ‘au noir’ là où, bien sûr, on serait tous au même niveau. Je détestais ne pas savoir ce que je mangeais, et souvent, je préférais la quiétude de mon petit nid douillet au menu d’un endroit classé cinq étoiles. Je ne pus cacher mon sourire à l’idée d’un tête-à-tête dans de telles conditions, surtout en sachant que c’était une petite attention de la part de Cesare. Il voulait se mettre dans ma peau, comprendre ce que je vivais au jour le jour, mais dans une ambiance beaucoup plus détendue.

Je sentis ses mains doucement se placer sur ma taille avant qu’il ne me dirige vers l’entrée. Une fois à la porte, j’entendis la voix de Cesare. Il s’adressait à quelqu’un, lui signalant qu’on avait une réservation. C’est alors qu’une femme s’exprima, nous expliquant le concept du restaurant. C’est donc une main sur l’épaule de l’autre que nous fîmes notre chemin jusqu’à notre table. Bien sûr, j’aurais pu user de mes pouvoirs afin de me diriger et de percevoir les gens, mais je voulus jouer le jeu. Pas de pouvoirs pour ce soir !

Après qu’elle nous ait expliqué le déroulement du dîner, on nous apporta l’apéritif. J’hésitais à boire, car je savais très bien que je ne supportais pas trop l’alcool. Néanmoins, j’étais ici pour profiter d’une soirée romantique. Je portais donc le verre à mes lèvres et goûta soigneusement le liquide pétillant. Que serait-ce ? Niveau boissons alcoolisées, je n’en connaissais que très peu. Tu en penses quoi mon amour ? J'aime beaucoup le principe de cette soirée. Mais c'est dur de deviner ce qu'on boit ; je dirais que c'est du champagne. Cet homme me faisait craqué à chaque parole. « J’adore ce concept ! En étant dans le noir, on a plus tendance à prendre le temps de goûter les aliments. Dans ce cas-ci, je dirais que c’est soit du champagne ou alors du mousseux … ou est-ce que c’est la même chose ? » dis-je en souriant. Puis, soudainement, je sentis la table tremblée un peu. Serait-ce Cesare ? Inquiète pour lui, je cherchais sa main frénétiquement et finis par littéralement me cogner contre ses doigts. Oups. On dirait qu’on avait eu la même idée. Je finis par lui serrer fermement la main et ne pus me retenir de lui souffler : « Tu sais que je t’adore ! Il n’y a que toi pour avoir de telles idées, amour de ma vie ! »  

Made by Neon Demon

_________________
❝ This family will be the end of me. ❞
I’ve become more in touch with my emotions, yet I sometimes lose control and fall into a rage so dangerous I could destroy everything in front of me. Am I becoming a monster myself? A …. Luciani?  × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Love makes you blind (PV Ruth)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love makes you blind (PV Ruth)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» Projet photo : La Diagonale du Vide par le collectif Blind
» I love you Phillip Morris de Glenn Ficarra et John Requa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plums&UntoldStories :: Seattle :: Centre Ville-
Sauter vers: